Vincent Leray – Oeuvres vives – Zoomorphie – Matière sensible

accueil / zoomorphie / Série les écologiques

Série les écologiques

La reconversion autonome du motif rayonnant qui s’est délivrée de la masse calcaire, rétablit le lien avec son premier habitat marin par un retour vers les origines de son milieu.
L’équivalence minimale du corps étoilé, schématiquement réduit à un simple signe neutre et normalisé se propage en s’infiltrant parmi la diversité des paysages maritimes.
La plupart des organismes biologiques du milieu marin ont une répartition en zone ; ils s’adaptent en fonction de leur résistance aux modifications climatiques régulées par le balancement quotidien des marées.
En s’intégrant parmi l’écosystème des différents étages de la zonation biologique, L’empreinte étoilée, qui entretient souvent une relation homochromique*, fusionne avec la biodiversité végétale, animale et minérale, jusqu’à se fondre le paysage.
Regagnant encore son premier élément par immersion sous-marine, la forme rayonnante qui s’anime subitement par la fluidité des courants marins, semble retrouver une nouvelle vitalité organique en évoluant parmi le monde des profondeurs.

 

*Homochromie : l’homochromie est une stratégie évolutive de mimétisme par camouflage pour échapper à un prédateur. Il s’agit d’une aptitude de certaines espèces animales à harmoniser leurs colorations, de façon permanente ou temporaire avec celles du milieu où elles vivent.

 

Série les écologiques